Pourquoi écrire et surtout pourquoi faire des chansons que l’on n’a pas l’intention de « marchandiser » ?

Pourquoi attacher la même importance à un texte ou à une mélodie qu’à une usine construite ou une entreprise redressée ? 

 

Sans doute pour faire exploser le moule où l’on se sent à l’étroit et contraint, en sortir et devenir soi-même. Rébellion ? Peut-être, mais surtout plaisir d’unir des choses qui semblent ne pas pouvoir l’être, d’élargir la pensée et l’action, d’ouvrir vers l’essentiel : l’humain, l’amour…

Et suivant Cyrano :

« N’écrire jamais rien qui de soi ne sortît

   Et modeste d’ailleurs, se dire : mon petit

   Sois satisfait des fruits, des fleurs, même des feuilles

   Si c’est dans ton jardin à toi que tu les  cueilles ».

Voila, je t’ouvre mon jardin. Tu y trouveras sans doute plus de feuilles que de fruits et de fleurs, mais tu y es le bienvenu pour partager et mieux nous connaître.

Pierre

Petite précision :

L’abondance de mes photos qui jalonnent les différentes parties du site, ne relèvent pas, tu t’en doutes, d’un ego surdimensionné.

C’est uniquement pour le plaisir de t’accompagner dans les allées parfois secrètes de mon jardin.